La CIMR étoffe sa vitrine digitale

Strategie-digitale-
La CIMR se met au web 2.0
15 février 2016
M.Khalid-Cheddadi-Président-Directeur-Général-CIMR-750x501 (2)
La CIMR fait de l’oeil aux jeunes actifs
15 février 2016
Afficher tous

La CIMR étoffe sa vitrine digitale

La caisse de retraite lance la 2e partie de sa stratégie digitale
Les jeunes actifs en début de carrière, cœur de cible de l’opération

La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) vient de franchir un nouveau palier dans son virage numérique. «Il s’agit d’un nouveau cap, mais la transformation digitale a démarré il y a 10 ans à notre niveau», tient à préciser Khalid Cheddadi, PDG de la CIMR. En effet, la caisse de retraite privée a mis en ligne ses premiers services à distance en 2006, assurant une dématérialisation de ses procédures. Aujourd’hui, la CIMR a entamé une nouvelle phase dans sa stratégie numérique en se lançant sur les réseaux sociaux: Facebook, Twitter, Linked
In, Google + ou encore Youtube. Selon le management de la caisse de retraite, cette orientation vers les réseaux sociaux est assimilée à une seconde couche de service dans sa stratégie numérique. La première couche est représentée par les différents services online: CIMR Dialcom, téléadhésion, télédéclaration, e-liquidation, E[email protected], téléannulation et télérappel. «Ce n’est pas un effet de mode pour nous. Le but est de nous aligner aux moyens de communication utilisés par les jeunes», explique le management de la CIMR. Ce déploiement sur les réseaux sociaux vient en appoint aux campagnes de communication au sens traditionnel, constituées de spots radio et télévision et l’affichage urbain. «Ces moyens de communication peuvent être incitatifs, mais il y a un manque de discussions et d’échanges entre les usagers. Nous voulons écouter ce que les gens ont à nous dire pour nous améliorer», soutient le management.

Bien évidemment, les jeunes actifs en début de carrière et hyper connectés sont le cœur de cible de cette opération. Des contenus divers sont déjà proposés aux internautes sous le hashtag#CIMR
Mendaba au niveau des 5 plateformes, la chaîne Youtube compte une trentaine de vidéos sous forme de films didacticiels, capsules TV ou encore des programmes pédagogiques. La caisse compte également lancer des nouvelles versions de ses sites qui devraient connaître des changements significatifs comme la refonte de l’ergonomie des portails ou encore la mise à jour des informations publiées. Une version mobile des portails de la CIMR et des applications mobiles devraient également être déployés courant 2016. «Nous avons la responsabilité d’accompagner nos adhérents dans l’évolution numérique en cours. Il faut que le choix du progrès soit définitif. C’est en étant autoritaire que l’on pourra réaliser des avancées significatives en la matière», insiste le management. Et d’ajouter: «Le choix du digital est volontairement discriminant, ce qui découle d’une volonté de tirer nos prestations vers le haut». La CIMR gère, rappelons-le, les cotisations de 580.136 salariés du secteur privé soit l’équivalent de 7 milliards de DH. Elle a à son actif près de 3,5 milliards de DH de pensions de retraites.

Lien de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *