CIMR : la retraite 2.0

cimr_3
Retraites : La Caisse marocaine s’attaque aux… jeunes
16 février 2016
Cheddadi_CIMR (1)
La CIMR se met à l’heure des Réseaux Sociaux
16 février 2016
Afficher tous

CIMR : la retraite 2.0

La CIMR donne un coup d’accélérateur à son virage numérique. Dix ans après la mise en ligne de ses pre­miers services à distance, assurant une dématérialisation de ses procédures, la Caisse entame une nou­velle phase dans sa stratégie digitale en se lançant sur les réseaux sociaux.

« S’ouvrir sur de nouveaux publics, notamment la génération hyper-connec­tée des jeunes actifs », tel est l’objectif de cette nou­velle stratégie, selon Khalid Cheddadi, président Directeur général de la CIMR, qui s’ex­primait lors d’une conférence de presse tenue mercredi dernier.

L’engagement Social Media de la CIMR est une première dans le secteur de la retraite au Maroc. Il matérialise la volonté de la Caisse à inter­peller les jeunes générations sur la nécessité d’appréhen­der la retraite comme un pro­jet de vie qui se prépare à long terme, et dès le début d’une carrière profes­sionnelle. Vu l’allongement de l’espérance de vie et l’effrite­ment des valeurs de solidarité intergénérationnelle, préparer très tôt sa retraite permet aux jeunes actifs d’aujourd’hui, de bien vivre le «grand âge» en gardant notamment leur indépendance financière et leur autonomie.

Le lancement de la stratégie digitale a été précédé par une campagne virale sur les réseaux sociaux à travers le hashtag #Mendaba et un site de teasing mendaba.com. Objectif : capter l’attention des jeunes autour de la notion du long terme.

Suite à la révélation de la stratégie digitale de la Caisse, l’ancien hashtag cède la place à #Cimrmendaba, et crée un espace virtuel de discussion autour de la retraite.

Cette présence sociale est ren­forcée par la mise en ligne du blog cimrmendaba.ma dédié aux conseils afin de mieux préparer et vivre sa retraite. Le blog, appelé à être enrichi progressivement, se veut également une plate-forme de contact avec la Caisse.

Lien de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *